Les villes moyennes veulent une agence de financement

La Rédaction

Sujets relatifs :

Les maires des villes moyennes ont demandé jeudi au prochain gouvernement, qu'il soit de droite ou de gauche, la mise en place d'une agence de financement des collectivités locales. Dans un manifeste publié à l'issue d'un colloque sur la crise organisé par la Fédération des maires des villes moyennes (FMVM), ils soulignent que si leurs villes concentrent 70% de l'activité industrielle en France et sont en excellente situation financière, elles rencontrent des difficultés pour trouver des financements, en raison de la diminution de l'offre bancaire.

Dans ces conditions, la création d'une agence de financement appartenant aux collectivités constituerait une solution, estiment-ils. Les maires ont également réclamé un rôle accru de la Caisse des dépôts et de la Banque européenne d'investissement.

Ils ont aussi demandé que leurs villes soient considérées comme des "emprunteurs non professionnels".

Enfin, toujours pour faire face à la crise, ils estiment, entre autres, qu'il faut assouplir les règles des marchés publics et arrêter la mise en place de nouvelles normes, en particulier dans les domaines de l'urbanisme et de la construction, de l'environnement et du sport.

Aux yeux des associations d'élus qui y travaillent depuis un an, l'agence de financement des collectivités serait un complément de l'offre bancaire traditionnelle.

Toutefois, dans un rapport rendu public cette semaine, le gouvernement a fait état des difficultés qui obscurcissent sa création, écrivant que ce projet "ne paraît pas encore de nature à mettre en place une structure véritablement autonome et sans garantie de l'État". Les élus ont promis de revoir leur copie et espèrent un lancement en 2013.

Présidée par l'ancien ministre socialiste Christian Perret, maire de Saint-Dié (Vosges), la FMVM regroupe 200 villes et intercommunalités représentant le quart de la population française.

Lire aussi à ce sujet notre dossier présidentielles

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Immense chantier à ciel ouvert, la rénovation urbaine poursuit sa route pour changer le cadre de vie des habitants des QPV. D’une certaine manière, elle a ouvert le chemin à la sobriété foncière et énergétique, assure Anne-Claire...

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Les collectivités repensent les usages du cimetière 

Les collectivités repensent les usages du cimetière

Plus d'articles