Les zones humides : un marché potentiel important !

La Rédaction

Sujets relatifs :

La préservation de la biodiversité passe en grande partie par la préservation des zones humides. C'est dans ce contexte que l'AFNOR a récemment lancé une enquête publique relative à une nouvelle norme sur la conduite de projets de génie écologique concernant les zones humides et les cours d'eau.

En effet, la filière du génie écologique est un marché en forte croissance d'après tous les acteurs concernés (y compris le Ministère de l'écologie). Ces derniers ont donc souhaité structurer cette filière car dans le cadre des appels à projets, les experts en génie écologique ont des difficultés à justifier le coût de leur prestation, souvent plus élevé que celle des paysagistes.

L'AFNOR a donc été sollicités par ces professionnels pour mettre en place une norme permettant d'homogénéiser les pratiques et d'encadrer le marché pour les projets dont l'objectif est le bon fonctionnement des écosystèmes. De plus, dans la mesure où 90 % du marché actuel concerne d'abord les zones humides et les cours d'eau, c'est ce thème qui a été retenu en priorité pour cette nouvelle norme NF X 10 900 qui s'adresse aux pouvoirs publics et collectivités, aux ingénieurs, aux hydrologues, aux biologistes et aux naturalistes.

Dans le tour de table, il est d'ailleurs apparu la notion d'un « coordinateur biodiversité » similaire au « coordinateur santé et sécurité » des chantiers.

La norme s'adresse aux petits et grands projets en proposant des solutions concrètes et pragmatiques pour les études, la maîtrise d'oeuvre, les travaux et la gestion.

Pour ceux qui souhaitent participer, l'enquête publique est en ligne jusqu'au 29 février 2012 sur www.enquetes-publiques.afnor.org

Joël Graindorge, Directeur général des services techniques

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Immense chantier à ciel ouvert, la rénovation urbaine poursuit sa route pour changer le cadre de vie des habitants des QPV. D’une certaine manière, elle a ouvert le chemin à la sobriété foncière et énergétique, assure Anne-Claire...

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Les collectivités repensent les usages du cimetière 

Les collectivités repensent les usages du cimetière

Plus d'articles