LGV Tours-Bordeaux : financement avec retour de baton

La Rédaction

Sujets relatifs :

Les financements de la ligne à grande vitesse Tours Bordeaux est bouclé. Pour faire face à la grogne des élus, l'Etat a finalement accepté de mettre davantage la main à la poche. Il a notamment accepté de remplacer au besoin les collectivité réticentes (on pense à la région Poitou Charentes) pour les 100 à 200 millions d'euros de financement manquants. Plusieurs élus se sont réjouis de cette nouvelle, mais peut-être un peu tôt, Matignon est en effet très tenté de prélever l'équivalent du supplément qu'il a été obligé de mettre sur la table sur les futurs contrats de plan Etat-régions.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'Octobre 2021

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'Octobre 2021

Funérailles laïques, RIFSEEP, accueil des migrants, management combatif, niveau de la mer, loi Egalim… Retrouvez tous les articles parus dans notre numéro de mars de La Lettre du cadre...

14/10/2021 |
Éditorial - La vraie richesse de nos territoires

Éditorial - La vraie richesse de nos territoires

La chasse aux mégots a commencé

La chasse aux mégots a commencé

La gentille préfète et le grand autoroutier

La gentille préfète et le grand autoroutier

Plus d'articles