Lien tatouage, piercing et aloccol ?

La Rédaction

Sujets relatifs :

Les adeptes du tatouage et du piercing boivent-ils plus d'alcool que les autres ? Pour répondre à cette question, un chercheur de l'université de Bretagne-Sud, Nicolas Guéguen, a réalisé une enquête pendant quatre samedi soirs à la sortie de 21 bars dans quatre villes de la côte bretonne.
A quelles conclusions aboutissent ces travaux publiés dans la revue « Alcoholism : Clinical and Expermental Research » ? Du côté des femmes, celles qui ne présentaient ni tatouage ni piercing avaient un taux d'alcoolémie inférieur (0,12 mg/l d'air expiré), tandis que les femmes tatouées et percées présentaient un taux deux fois plus important(0,24 mg/l). Même constat pour les hommes, ceux qui cumulaient tatouage et piercing offraient le plus fort taux d'alcoolémie avec une moyenne de 0,26 mg/l.
Pour Nicolas Guéguen, cette étude fait le lien entre tatouages, piercings et consommation d'alcool en France et les marques corporelles pourraient servir d'indicateurs, aux parents et aux éducateurs, d'un certain risque d'exposition à l'alcool.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Qu'ont voté les territoriaux à la dernière présidentielle ?

Infographie

Qu'ont voté les territoriaux à la dernière présidentielle ?

Un an et demi déjà. Alors que les territoriaux étaient traditionnellement plutôt modérés, on les a découvert davantage attirés par les extrêmes. Détails en images et en chiffres de tendances...

27/01/2023 |
En Paca, l’État fait confiance à la région pour la planification écologique

En Paca, l’État fait confiance à la région pour la planification écologique

Catherine Belrhiti : « L’eau doit devenir un sujet politique »

Catherine Belrhiti : « L’eau doit devenir un sujet politique »

Logement : quand la question secondaire devient primaire  !

Logement : quand la question secondaire devient primaire  !

Plus d'articles