Lille : un indicateur pour la biodiversité

La Rédaction

Sujets relatifs :

De nombreux aménagements ou microsystèmes peuvent maintenir ou même favoriser la biodiversité : ce sont par exemple, les jardins creux, les parcs inondables, les berges ou les plans d'eau permanents...

Mais, actuellement, tous ces projets n'intègrent pas (pour la plupart) un véritable suivi permettant de mesurer leurs impacts en ce domaine.

C'est dans ce contexte que la Communauté urbaine Lille métropole s'est fixé comme objectif d'élaborer un IRB, un indice relatif de biodiversité. En cours de constitution, cet IRB sera actualisé tous les deux ans afin de permettre de mesurer les conséquences des aménagements au regard d'un état initial.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Immense chantier à ciel ouvert, la rénovation urbaine poursuit sa route pour changer le cadre de vie des habitants des QPV. D’une certaine manière, elle a ouvert le chemin à la sobriété foncière et énergétique, assure Anne-Claire...

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Les collectivités repensent les usages du cimetière 

Les collectivités repensent les usages du cimetière

Plus d'articles