abonné

Lutter contre les déséquilibres hommes-femmes dans les effectifs, un match gagnant/gagnant

Bénédicte Rallu

Sujets relatifs :

,
Le conseil général du Val-de-Marne scrute depuis douze ans les déséquilibres dans ses effectifs entre les femmes et les hommes grâce à son observatoire de l'égalité. Les mentalités sont longues à changer. Mais les actions mises en place commencent à produire leurs effets. L'instance pourrait[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Mixité sociale : peut-on sortir de l'entre soi ?

Dossiers

Mixité sociale : peut-on sortir de l'entre soi ?

Il y a toujours eu les « quartiers de riches » et les « quartiers de pauvres ». Les ZUP, les ZEP, les QPV, les tactiques de contournement pour envoyer sa progéniture dans la bonne école...Prendre à bras-le-corps la question de...

11/10/2021 | EnfanceÉducation
Et si la mixité sociale passait d'abord par l'école ?

Et si la mixité sociale passait d'abord par l'école ?

La rénovation urbaine, une condition nécessaire mais pas suffisante pour restaurer la mixité sociale

La rénovation urbaine, une condition nécessaire mais pas suffisante pour restaurer la mixité sociale

Franck Périnet, directeur de l’Inet : "Il faut lever le frein psychologique de la diversité sociale"

Interview

Franck Périnet, directeur de l’Inet : "Il faut lever le frein psychologique de la diversité sociale"

Plus d'articles