Lyon : un premier immeuble à énergie positive pour Confluence

La Rédaction

Sujets relatifs :

Dans le quartier Confluence de Lyon, ce premier bâtiment de 66 logements (la résidence Amplia) sur 8 niveaux est le premier à être « énergie positive ».

Conçu par les architectes Florence Lipsky et Pascal Rollet, l'enveloppe thermique isolée de l'extérieur procure une isolation maximale. Orientées au sud ou à l'ouest, les loggias servent « d'intermédiaires thermiques modulables » avec des panneaux coulissants.

L'énergie positive est assurée par la surtoiture qui comprend 115 m2 de capteurs solaires eau chaude, 800 m2 de photovoltaïques dont 130 m2 en semi-transparents.

Les parois de béton sont habillées de panneaux en terre crue. Un matériau qui requiert peu d'énergie pour sa fabrication et émet peu de CO2. Il stocke et restitue la chaleur avec une grande inertie.

Le fonctionnement n'a pas été négligé et un guide pratique a été remis à chaque propriétaire et locataire pour minimiser les dépenses d'énergie.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles