abonné

Manager dans l'incertitude : fini le contrôle, vive la confiance !

Julie Krassovsky

Sujets relatifs :

, ,
Manager dans l'incertitude : fini le contrôle, vive la confiance !

dossier_mngt_partie1

© aleutie

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

La confiance dans la gestion d'équipe, c’est mieux qu’un tableau de bord. Car s’il faut continuer à assumer des arbitrages, il vaut mieux le faire en partageant l’information, en allant sur le terrain et en misant sur la parole des agents.

Article publié le 18 février 2016

Longtemps, l’encadrement et les directions des ressources humaines se sont appuyés sur des tableaux de bord et des procédures de contrôle. Mais ces outils, bien que toujours utiles, ne sont pas une fin en soi.

Travailler sa posture

Pourtant, aujourd’hui encore, quand il se produit un événement qui n’avait pas été prévu, leur premier réflexe est de revoir la procédure, ou d’en inventer une nouvelle, censée supprimer le risque. Dans un contexte très changeant et complexe, ces[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Peut-on parler de transition climatique sans parler de transition managériale ?

Peut-on parler de transition climatique sans parler de transition managériale ?

À l’heure où les collectivités ont largement digéré la décentralisation, elles doivent désormais passer à une nouvelle étape. Où nécessité climatique et nouvelles manières de manager peuvent se rejoindre pour inventer un monde...

26/04/2022 |
L’esprit commando transposé au management

L’esprit commando transposé au management

Méthode FunWork : Ici et là

Méthode FunWork : Ici et là

Bâtir une cathédrale, c’est simple, la prendre sur le nez c’est encore plus simple  !

Bâtir une cathédrale, c’est simple, la prendre sur le nez c’est encore plus simple  !

Plus d'articles