Marchand de sommeil : Gennevilliers indemnisée

La Rédaction

Sujets relatifs :

La mairie de Gennevilliers s'était portée partie civile dans le procès intenté à l'encontre d'un marchand de sommeil, souhaitant de la sorte « reposer médiatiquement la question de la résorption de l'habitat insalubre ». Le propriétaire des 12 logements insalubres, El Mafoud Driouche, vient d'être condamné à 7 mois de prison avec sursis et 15 000 euros d'amende par le tribunal correctionnel de Nanterre. Il devra également verser 10 000 euros de préjudice matériel et 1000 euros de préjudice moral à la commune. Dans un communiqué, le maire PCF, Jacques Bourgoin, s'est réjoui d'un jugement « exemplaire » : « il faut que les marchands de sommeil comprennent que la guerre leur est déclarée ».

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Richard Lioger : "Il faudrait créer un Pinel étudiant"

Interview

Richard Lioger : "Il faudrait créer un Pinel étudiant"

Le député Richard Lioger (LReM), avec David Corceiro (MoDem), a récemment remis un rapport d’information pointant l’insuffisance de l’offre de logements pour les étudiants et plus généralement pour les jeunes. Ce rapport, « Le...

21/01/2022 | JeunesseActus
Les missions du référent laïcité ont été précisées

Les missions du référent laïcité ont été précisées

Osez la parité !

Osez la parité !

L'oeil de la DGS : "Ma pire erreur de manager"

L'oeil de la DGS : "Ma pire erreur de manager"

Plus d'articles