abonné

Marchés de partenariat : des règles plus souples, mais une transparence renforcée

Patrick Martin-Genier

Sujets relatifs :

, ,
Marchés de partenariat : des règles plus souples, mais une transparence renforcée

Chantier_du_Grand_Stade_de_Nice

© Ing-renault06

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

Les partenariats public-privé ne sont plus ce qu’ils étaient. Trop compliqués, ils deviennent des « marchés de partenariat », ce qui leur enlève le caractère un peu mystérieux dont ils étaient entourés… Les modalités d’évaluation préalables à leur passation changent de la même façon. Leur passation est rendue plus souple, tout en renforçant les contrôles qui pèsent sur eux.

Devenus trop risqués sur les plans juridiques et financiers, les PPP ont évolué vers des « marchés de partenariat » :[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Éditorial : Après le congrès des maires : où en est la décentralisation ?

Éditorial : Après le congrès des maires : où en est la décentralisation ?

Devant les maires de France, pas contents mais c’est un grand classique, Emmanuel Macron semble avoir choisi et assumé un État déconcentré plus que décentralisé. Dont acte. Pouvons-nous lui suggérer d’aller jusqu’au bout de sa...

24/11/2021 | Décentralisation
L'oeil du DGS : "Inclusion, un mot que j'adore"

L'oeil du DGS : "Inclusion, un mot que j'adore"

Projet de loi 3DS  : une nouvelle étape de la décentralisation ?

Projet de loi 3DS  : une nouvelle étape de la décentralisation ?

L'œil de la DGS : "Mon métier expliqué à ma fille"

L'œil de la DGS : "Mon métier expliqué à ma fille"

Plus d'articles