Marchés truqués : l'Ile de France présente la facture des contribuables

La Rédaction

Sujets relatifs :

Le président du Conseil régional d'Ile-de-France, Jean-Paul Huchon, réclame 232 millions d'euros de réparations pour solder l'affaire des marchés truqués des lycées entre 1988 et 1997. Dans cette affaire, douze entreprises du secteur de la construction ont été condamnées par le conseil de la concurrence, en 2007, à débourser 47,3 millions d'euros pour s'être partagé, sur la période plusieurs marchés de rénovation et de construction d'établissements scolaires de la région, sur fond de financement de partis politiques. Pour autant, la Région Ile-de-France estime que « les dommages infligés au contribuable francilien n'ont pas été réparés ».

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles