Marre d’avoir des collègues idiots ? La faute au management !

Christine Cathiard

Sujets relatifs :

,
Marre d’avoir des collègues idiots ? La faute au management !

Andre Spicer

© L

C’est ce que nous dit en substance ce professeur de management dans un article de l'Express cette semaine, qui parle de collègues, de management, de suivisme, de bêtise et de vie au bureau. Instructif.
André Spicer, est professeur à la Cass Business School et interviewé par l’Express dans cet article.  Quand on lui demande si la stupidité peut être favorisée dans les organisations de travail, il répond que la stupidité peut même permettre de gravir des échelons !
« Une personne peu critique va être reconnue pour sa cordialité et pour ne pas créer de problèmes. »
« Quand des personnes recrutées pour leur intelligence arrêtent de s'en servir parce que la culture de leur organisation les pousse à ne pas poser de questions difficiles. Je l'étudie en observant les comportements en milieu professionnel et en réalisant des entretiens. » ajoute t il.La faute au management, bien sûrEt oui ! Vous vous en doutiez, on vous le confirme, (enfin, surtout le chercheur en question) : « la chaîne de commandement peut annihiler l'intelligence des subalternes. Si l'on met trop l'accent sur le leadership, les employés s'en remettent à leur chef et ne réfléchissent pas à ce qu'ils font. Ils laissent leur hiérarchie penser pour eux. Des études montrent que l'une des raisons de la crise financière était l'absence de remontée des mauvaises nouvelles. »Et voici l'interview en vidéo

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Mesurer les défis du management public

Interview

Mesurer les défis du management public

Annie Bartoli et Cécile Blatrix reviennent longuement, dans un récent ouvrage, sur les enjeux qui traversent le management des organisations publiques. Un  ouvrage de référence  qui analyse les démarches de management conçues et...

18/11/2022 |
Anne Filliol : "L’agilité, la capacité d'être force de proposition, c’est exactement ce que permet la transversalité"

Interview

Anne Filliol : "L’agilité, la capacité d'être force de proposition, c’est exactement ce que permet la transversalité"

Travailler en transversalité oui, mais pour faire quoi ?

Travailler en transversalité oui, mais pour faire quoi ?

Transversalité : le vécu de ceux qui s’y frottent

Transversalité : le vécu de ceux qui s’y frottent

Plus d'articles