Médailles en chocolat

La Rédaction

Sujets relatifs :

La promotion du 1er janvier de la Légion d'honneur a fait un peu plus parler que d'habitude cette année en raison du refus opposé par l'écrivain et dessinateur Jacques Tardi. Ne souhaitant être redevable d'aucun pouvoir politique, il a précisé dans un communiqué à l'AFP, repris, entre autres, par Le Monde : "Je n'ai cessé de brocarder les institutions. Le jour où l'on reconnaîtra les prisonniers de guerre, les fusillés pour l'exemple, ce sera peut-être autre chose" (voir également le dessin de Plantu pour Le Monde). Il a également ajouté au micro de France Info, à propos de la Croix de guerre attribué à son père à son retour du Stalag : "Il l'avait monté en porte-clefs, c'est vous dire dans quel respect on tient les décorations dans la famille..."

Relevons tout de même d'autres promus du nouvel an, représentant de près ou de loin nos métiers (et haut-normands pour trois d'entre eux !) : Matthieu de Montchalin, patron de la librairie L'Armitière à Rouen et président du Syndicat de la librairie française, Françoise Legendre directrice de la bibliothèque du Havre, Françoise Navarro, directrice de la Médiathèque départementale de prêt de Seine-Maritime, et Sylviane Sambor, directrice du Centre du livre et de la lecture de Poitou-Charentes. Félicitations à eux.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

On sait ce qu’il faut faire pour engager la transition climatique. On sait moins comment payer l’effort colossal qui est devant nous. Un des enjeux majeurs, sera notre capacité à réformer en profondeur notre appareil fiscal. Ça...

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Tourisme = prime time + CSP+

Tourisme = prime time + CSP+

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

Plus d'articles