Mérignac : les collectivités font bloc contre l'hypothèse de privatisation de l'aéroport

La Rédaction

Sujets relatifs :

L'Etat a annoncé son intention de vendre les parts qu'il possède dans les cinq plus grands aéroports régionaux : Nice, Lyon, Toulouse, Mérignac et Montpellier. En Gironde, les élus font bloc face au risque de voir l'aéroport tomber dans l'escarcelle d'un investisseur privé. Les présidents du conseil régional, du conseil général et de la CUB, le maire de Mérignac, et celui de Bordeaux, Alain Juppé, ont cosigné une lettre au Premier ministre dans laquelle ils demandent que l'Etat cède ses parts aux collectivités et à la CCI. Une solution de vente au gré-a-gré diminuerait le cout du rachat des parts de l'Etat, mais mécaniquement, réduirait aussi la rentrée d'argent pour celui-ci.

Sur ce thème, lire notre article "Aéroports régionaux : le privé entre en piste"

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'Octobre 2021

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'Octobre 2021

Funérailles laïques, RIFSEEP, accueil des migrants, management combatif, niveau de la mer, loi Egalim… Retrouvez tous les articles parus dans notre numéro de mars de La Lettre du cadre...

14/10/2021 |
Éditorial - La vraie richesse de nos territoires

Éditorial - La vraie richesse de nos territoires

La chasse aux mégots a commencé

La chasse aux mégots a commencé

La gentille préfète et le grand autoroutier

La gentille préfète et le grand autoroutier

Plus d'articles