abonné

Méthode FunWork : le bilan subjectif

Franck Plasse

Sujets relatifs :

,
Méthode FunWork : le bilan subjectif

FUNWORKAdobeStock_219818066

© vege - Adobestock

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

Finie l’objectivité des chiffres. Pour dresser des bilans, finis les indicateurs et les mesures parfaites. Place au ressenti, à l’émotion, à la réalité vécue. Une matière aussi riche en sortira.

La plupart des bilans se veulent objectifs et passent au crible réalisations et indicateurs.

Néanmoins bien des ressentis s’expriment également, créant parfois des confusions entre le vécu des participants et la réalité effective.

Pour autant, cette composante émotionnelle n’est pas à négliger. D’une part, elle est un contenu riche d’enseignements. D’autre part, la manifester est une source d’efficacité pour aborder ensuite les éléments factuels.

Ainsi, les départements de psychologie des universités du Wisconsin et du Massachusetts ont démontré[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Peut-on parler de transition climatique sans parler de transition managériale ?

Peut-on parler de transition climatique sans parler de transition managériale ?

À l’heure où les collectivités ont largement digéré la décentralisation, elles doivent désormais passer à une nouvelle étape. Où nécessité climatique et nouvelles manières de manager peuvent se rejoindre pour inventer un monde...

26/04/2022 |
L’esprit commando transposé au management

L’esprit commando transposé au management

Méthode FunWork : Ici et là

Méthode FunWork : Ici et là

Bâtir une cathédrale, c’est simple, la prendre sur le nez c’est encore plus simple  !

Bâtir une cathédrale, c’est simple, la prendre sur le nez c’est encore plus simple  !

Plus d'articles