Modernisation du sport : semaine décisive .... mais mal engagée par Patrick Bayeux

La Rédaction

Sujets relatifs :

Hasard du calendrier ou enchainement qui se voulait rationnel des évènements, chacun en décidera. Toujours est il que cette semaine pourrait s'annoncer décisive pour la modernisation du sport en France.

En effet c'est mercredi et jeudi que le CNOSF réunira l'ensemble des fédérations pour réfléchir aux enjeux du sport et à la place qu'il doit occuper dans la société française. Avec pour fil conducteur « considérer le sport comme un investissement et non comme une charge pour notre pays » , les fédérations seront invitées à une réflexion en 3 temps.
Dans 8 ateliers (éducation, santé, emploi, économie, ... ) il s'agira d' identifier les leviers d'actions ou les moyens d'agir au services de ces thématiques.
Dans un second temps, « et si on partait de zéro, comment construirait on le modèle sportif français », quelle serait la gouvernance idéale finalement ?
Et enfin comment passer du modèle actuel pour modèle idéal. Toute la complexité réside dans la définition des priorités et des moyens à engager.

La démarche est ambitieuse mais à la hauteur des enjeux. Pour le président du CNOSF , le mandat qui arrive sera politique et d'annoncer la couleur : « L'Etat ne peut pas s'occuper de tout, or il veut s'occuper de tout » Lire l'ITV dans le monde.


Une vision nouvelle à l'échelle d'une génération que le mouvement sportif pourrait dès le lendemain (vendredi)  présenter lors de l'installation du conseil national du sport, installation reportée de 15 jours en raison d'une divergence de vue sur la présidence du conseil. C'est finalement Dominique Spinosi (ancienne Internationale de volley-ball puis sous préfet elle était en charge de la sécurité sur le grand sud lors de la coupe du monde de foot 98) qui aura la charge de la présidence de cette structure qui constitue pour Valérie Fourneyron la pierre angulaire de sa réforme. Le conseil sera en effet consulté sur les principaux projets de textes législatifs ou réglementaires dans le champ des activités sportives.

Mais semaine mal engagée, les élus du mouvement sportif claquent la porte du CA du CNDS ce matin.

Avant ces 2 rendez vous importants se tenait ce matin le conseil d'administration du CNDS. Face à ce que les élus du mouvement sportif considèrent comme une absence totale de concertation de la part du ministère , ils ont tous quitté la salle en fin de séance et avant la clôture du CA.

Pas sur dans  ce contexte que le mouvement sportif soit présent à la réunion de lancement du conseil du sport vendredi !

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles