Mondial de l'automobile et recharge pour les véhicules électriques

La Rédaction

Sujets relatifs :

C'est lors du Mondial de l'automobile qu'ont été annoncées des mesures de soutien à l'installation de bornes de recharges électriques en libre accès, marché qui monte en puissance mais beaucoup trop lentement.

Parmi les pistes qui sont décidées, il y a la gratuité des stationnements et de certains péages pour les véhicules électriques mais aussi des financements publics pour les bornes.

En ce domaine, le gouvernement a nommé cet été un « coordonnateur de l'installation du réseau de bornes de charges. C'est Philippe Hirtzman qui sera chargé de « donner un petit coup d'accélérateur » (selon ses propos).

Il faut dire que la situation est complexe, du domaine de « l'oeuf ou la poule ». Faut-il développer les véhicules électriques pour doper les bornes ou les bornes pour entraîner l'achat de véhicules électriques ?

En tout cas, avec le Grenelle de l'environnement, l'objectif était de 4 millions de bornes (dont 400 000 en service public) en 2020 pour 2 millions de véhicules rechargeables. On peut déjà dire que cet objectif ne sera pas atteint. Le ministère estime que l'on est à peu près à la moitié seulement de ce qui était prévu. « Raison de plus pour s'y mettre et se retrousser les manches » affirme Philippe Hirtzman.

Et, dans ce contexte, certaines entreprises du secteur comme Schneider Électric estime que la priorité doit être donnée aux entreprises et aux collectivités avant le grand public.

Joël Graindorge, Directeur général des services techniques.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Éditorial : Après le congrès des maires : où en est la décentralisation ?

Éditorial : Après le congrès des maires : où en est la décentralisation ?

Devant les maires de France, pas contents mais c’est un grand classique, Emmanuel Macron semble avoir choisi et assumé un État déconcentré plus que décentralisé. Dont acte. Pouvons-nous lui suggérer d’aller jusqu’au bout de sa...

24/11/2021 | Décentralisation
L'oeil du DGS : "Inclusion, un mot que j'adore"

L'oeil du DGS : "Inclusion, un mot que j'adore"

Projet de loi 3DS  : une nouvelle étape de la décentralisation ?

Projet de loi 3DS  : une nouvelle étape de la décentralisation ?

L'œil de la DGS : "Mon métier expliqué à ma fille"

L'œil de la DGS : "Mon métier expliqué à ma fille"

Plus d'articles