Montagne de déchets : peine allégée...

La Rédaction

Sujets relatifs :

La cour d'appel de Paris a confirmé la condamnation, mais a allégé la peine, de l'ex-gérant d'un centre de tri de Limeil-Brévannes (Val-de-Marne), poursuivi pour avoir laissé s'accumuler une montagne de déchets de 25 mètres de haut et 200 mètres de long. Patrick Bueno a été condamné en appel à 10.000 euros d'amende avec sursis et une contravention de 1.000 euros avec sursis. Il a été reconnu coupable d'avoir exploité illégalement une installation classée pour l'environnement et de n'avoir pas respecté les quantités maximales de déchets autorisées, mais a en revanche été relaxé des faits de banqueroute, abandon de déchets dangereux et non-déclaration d'incendie qui lui étaient également reprochés. Les déchets s'étaient accumulés à l'air libre, provoquant mauvaises odeurs et départs de feu à répétitions.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

35  heures (voire moins), la lutte continue

35  heures (voire moins), la lutte continue

Plus que quelques mois pour apliquer les 1607 heurs effectives. L'État affiche sa fermeté, les collectivités cherchent des solutions… ou des échappatoires.Avec une date butoir fixée au 1er janvier prochain pour le « retour »...

22/10/2021 | Statut
Accès à la culture  : une idée belge

Accès à la culture  : une idée belge

Finances locales : le cœur des pleureuses donne de la voix

Finances locales : le cœur des pleureuses donne de la voix

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'Octobre 2021

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'Octobre 2021

Plus d'articles