« Morts pour la France » : leurs noms devront être inscrits sur les monuments aux morts

La Rédaction

Sujets relatifs :

A l'occasion de l'adoption du projet de loi fixant au 11 novembre la commémoration de tous les morts pour la France, les députés ont approuvé un amendement qui rend obligatoire l'inscription des noms des défunts morts pour la France sur les monuments aux morts des communes. Aujourd'hui, en l'absence d'obligation, « la plupart des soldats tués en opérations extérieures depuis plus d'un demi-siècle ne disposent d'aucune stèle à leur mémoire », indique le rapporteur, le député Patrick Beaudouin. L'inscription sera faite sur le monument de la commune de naissance ou de dernière domiciliation ou « sur une stèle placée dans l'environnement immédiat de ce monument ». Cette obligation incombera à chaque commune concernée. Le Sénat examinera le projet de loi le 24 janvier prochain.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Osez la parité !

Osez la parité !

L’association « Dirigeantes & territoires » est une association qui veut promouvoir la sororité et faire avancer concrètement l’égalité entre les femmes et les hommes au sein des collectivités territoriales. Elle organise les 10...

L'oeil de la DGS : "Ma pire erreur de manager"

L'oeil de la DGS : "Ma pire erreur de manager"

Les marches publics s’invitent dans la campagne présidentielle (chronique des marchés publics n°10)

Les marches publics s’invitent dans la campagne présidentielle (chronique des marchés publics n°10)

Développement local, le trou noir de la PAC

Développement local, le trou noir de la PAC

Plus d'articles