MYRTE ou comment stocker de l'énergie solaire sous forme d'hydrogène

La Rédaction

Sujets relatifs :

Le 9 janvier dernier, au Centre de Recherches Scientifiques Georges Peri de l'Université de Corse, a été inaugurée la plateforme MYRTE (Mission hYdrogène Renouvelable pour l'inTégration au réseau Electrique). Fruit d'une collaboration entre l'Université de Corse, le CEA et l'entreprise Hélion, ce projet a pour objectif de tester en vraie grandeur une installation unique en son genre, permettant de capter de l'énergie solaire et de la stocker sous la forme d'hydrogène afin de la réinjecter dans le réseau électrique quand celui-ci est demandeur. Pour ce faire, 3 700 m2 de panneaux solaires ont été installés sur ce site corse. L'électricité ainsi produite par ces panneaux est alors injectée dans un électrolyseur à eau qui va séparer l'oxygène et l'hydrogène. Stocké, l'hydrogène est ensuite envoyé vers une pile à combustible quand le réseau nécessite un supplément d'électricité.

Financé notamment par l'Etat, le fonds Feder (Fonds européen de développement régional) et la collectivité territoriale de Corse, cette plateforme, soutenue par le pôle de compétitivité Capénergies, et dont les différents partenaires sont réunis au sein d'un Groupement d'Intérêt Scientifique (GIS), va permettre ainsi de tester, non seulement une solution de stockage d'électricité sous la forme d'hydrogène, mais aussi une stratégie de pilotage visant à améliorer la gestion et la stabilisation du réseau électrique. Précisons que la configuration actuelle du réseau public d'électricité présente des limites à l'intégration de sources d'énergies renouvelables intermittentes. Or la technologie hydrogène développée sur la plateforme MYRTE devrait permettre à terme de s'affranchir de cette limite technique, autorisant par la même le soutien au réseau public d'électricité lors des pointes de consommation en intégrant massivement de l'énergie décentralisée dans le réseau électrique corse sans le déstabiliser.

Pour en savoir plus... 

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles