Nantes : le maire réagit... en protestant

La Rédaction

Sujets relatifs :

Le maire de Nantes, Jean-Marc Ayrault (PS), est contre le culte sur l'espace public, mais n'a pas exprimé de "réticences" face à un "rassemblement festif" oecuménique organisé durant le week-end pascal sur une place publique de Nantes, a fait savoir l'entourage de l'élu. Cette manifestation, qui réunit des chrétiens catholiques, orthodoxes et protestants, "ne s'apparente pas" à la célébration d'un culte dans l'espace public précise-t-on, regrettant une "confusion" dans l'interprétation d'un communiqué du maire à ce sujet publié un peu plus tôt. Le maire "invitait chacun à mesurer la portée de toute manifestation à caractère religieux sur l'espace public", dans un contexte "d'instrumentalisation du fait religieux au plus haut niveau de l'Etat, à des fins politiques". La démarche est prévue "depuis un an et demi", notamment à cause de la coincidence -rare- des dates de Pâques pour catholiques et orthodoxes.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Éditorial : Après le congrès des maires : où en est la décentralisation ?

Éditorial : Après le congrès des maires : où en est la décentralisation ?

Devant les maires de France, pas contents mais c’est un grand classique, Emmanuel Macron semble avoir choisi et assumé un État déconcentré plus que décentralisé. Dont acte. Pouvons-nous lui suggérer d’aller jusqu’au bout de sa...

24/11/2021 | Décentralisation
L'oeil du DGS : "Inclusion, un mot que j'adore"

L'oeil du DGS : "Inclusion, un mot que j'adore"

Projet de loi 3DS  : une nouvelle étape de la décentralisation ?

Projet de loi 3DS  : une nouvelle étape de la décentralisation ?

L'œil de la DGS : "Mon métier expliqué à ma fille"

L'œil de la DGS : "Mon métier expliqué à ma fille"

Plus d'articles