Nîmes panse les plaies de son futur-ex tramway

La Rédaction

Sujets relatifs :

Le tribunal administratif de Nîmes ayant suspendu l'exécution du permis d'aménager les grands boulevards de Nîmes afin d'y installer le tramway, la ville a décidé de suspendre immédiatement les travaux et d'entreprendre le rebouchage des trous sur la chaussée. Tout ceci est consécutif au recours d'une association, l'Aspiq, qui avait relevé divers manquements dans l'étude d'impact effectuée par la ville avant le début des travaux. Le juge des référés lui a donné raison, en estimant que l'étude n'avait pas analysé « les effets de ces travaux, et notamment la saturation supplémentaire du trafic urbain sur la pollution atmosphérique, la commodité du voisinage et la santé ».
Mais la mairie ne s'est pas contentée d'être passive - en notifiant l'arrêt provisoire du chantier-, elle est également active puisqu'elle a demandé aux ouvriers de combler trous et crevasses dus aux premiers coups de pioche.
Source : La Quotidienne

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

La dernière Lettre du Cadre vient d'arriver. Au sommaire : ces déchets que nous ne préférons réduire plutôt que réduire, un énième épisode du management en temps de crise, le renouveau des instances médicales dans les...

24/06/2022 |
Tourisme = prime time + CSP+

Tourisme = prime time + CSP+

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Plus d'articles