Noisy-le-Sec: légitime défense (suite)

La Rédaction

Sujets relatifs :

Le parquet de Bobigny ne fait pas appel

Le parquet de Bobigny a annoncé, jeudi 26 avril, qu'il ne faisait pas appel de la mise en examen pour homicide volontaire d'un policier de Seine-Saint-Denis qui avait tué samedi par arme à feu un multirécidiviste en fuite.

Le ministre de l'intérieur, Claude Guéant, avait appelé de ses voeux un appel du parquet contre la qualification retenue mercredi soir à l'encontre du policier, qui ne retient pas la légitime défense. Il avait rappelé qu'une "information judiciaire [avait] été ouverte, mais sur une qualification toute différente qui est celle de violences", par le parquet de Bobigny.

"Nous ne pouvons pas accepter qu'un policier qui se trouve face à un homme qui a une arme à la main, pointe cette arme sur lui, doive d'abord être blessé avant d'envisager de pouvoir riposter", avait souligné le ministre. A cet égard, "la légitime défense doit être précisée afin que les policiers puissent intervenir en toute sécurité".

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Les sénateurs Hervé Maurey et Stéphane Sautarel ont récemment présenté les conclusions de leur rapport : « Comment remettre la SNCF sur rail ? Modèle économique de la SNCF et du système ferroviaire : il est grand temps...

02/05/2022 |
Éditorial : Nouveau monde, vieilles idées

Éditorial : Nouveau monde, vieilles idées

À lire: faut-il quitter les réseaux sociaux ?

À lire: faut-il quitter les réseaux sociaux ?

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'avril 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'avril 2022

Plus d'articles