Non, ce n'était pas mieux avant

La Rédaction

Sujets relatifs :

Une déconnexion contrainte a invité André Gunthert à une intéressante réflexion sur l'impact d'Internet sur notre curiosité et notre rapport à la connaissance. Il lui est apparu comme une évidence que "la puissance documentaire d'internet a élargi le monde et augmenté notre vision dans des proportions inimaginables".

Loin d'être seulement l'outil de distraction aujourd'hui largement décrié, le web nous a surtout ouvert le champ des possibles en matière d'accès à la connaissance et de pratiques informationnelles. Lorsqu'il était autrefois fastidieux de retrouver une seule information, nous avons aujourd'hui la possibilité non seulement d'y accéder quasi instantanément mais aussi de répondre à des questions qu'on ne se serait pas autrement posées. "Souvenons-nous du monde avant internet", et réalisons que finalement, ce n'était pas mieux avant.

A lire également : "Les bibliothécaires, médiateurs dans l'océan du web", Silvère Mercier, Bibliobsession.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

35  heures (voire moins), la lutte continue

35  heures (voire moins), la lutte continue

Plus que quelques mois pour apliquer les 1607 heurs effectives. L'État affiche sa fermeté, les collectivités cherchent des solutions… ou des échappatoires.Avec une date butoir fixée au 1er janvier prochain pour le « retour »...

22/10/2021 | Statut
Accès à la culture  : une idée belge

Accès à la culture  : une idée belge

Finances locales : le cœur des pleureuses donne de la voix

Finances locales : le cœur des pleureuses donne de la voix

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'Octobre 2021

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'Octobre 2021

Plus d'articles