Nord : l'avenir en contrats

La Rédaction

Sujets relatifs :

Le Conseil général du Nord a voté le cofinancement de 300 emplois d'avenir directs dans les services départementaux, les collèges et les structures dépendant de ses compétences. Etalé sur deux ans, le recrutement sera principalement réservé, selon Patrick Kanner, le président socialiste du Conseil général, «aux jeunes allocataires du RSA». Le département diminue ainsi la facture en gagnant sur le RSA ce que lui coûteront les emplois d'avenir, pris en charge à 75% par l'État. 700 emplois d'avenir seront également co-financés, sur deux ans, avec la région Nord-Pas-de-Calais, dans des activités du secteur «non-marchand» (des associations notamment). La complexité du dispositif est toutefois déplorée par les services départementaux et son président.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Ronan Dantec : "Tout acte d’aménagement et de construction doit être conditionné par le futur du climat"

Ronan Dantec : "Tout acte d’aménagement et de construction doit être conditionné par le futur du climat"

À l’heure de l’éco-anxiété, Ronan Dantec, sénateur (EELV), fait entendre une musique différente. Auteur d’un rapport sénatorial en 2019 sur le sujet (1), président du Comité national d’orientation de l’Office national sur...

21/09/2022 | Espace public
Avec Hélène Guillet, le syndicat des DG prend une nouvelle direction

Avec Hélène Guillet, le syndicat des DG prend une nouvelle direction

"Les collectivités doivent porter une attention particulière aux travailleurs mobiles dans leur politique d’aménagement et de mobilité"

"Les collectivités doivent porter une attention particulière aux travailleurs mobiles dans leur politique d’aménagement et de mobilité"

La politique de la ville, une priorité, vraiment ?

La politique de la ville, une priorité, vraiment ?

Plus d'articles