NosDéputés encore mis en cause

La Rédaction

Sujets relatifs :

C'est la deuxième fois en moins d'un an que le site NosDéputés du collectif Regards Citoyens est mis en cause. En début d'année, la CNIL avait rappelé au collectif les règles à respecter en matière d'information et de droit à rectification des données. La deuxième couche est venue fin août du ministre chargé des relations avec le Parlement, Alain Vidalies. Il reproche au site ses effets pervers sur le travail des parlementaires : son approche uniquement quantitative aurait pour conséquence une course au chiffre de la part des élus, au détriment de la qualité de leur travail. Sauf à considérer que les citoyens sont des imbéciles et que leurs représentants ne valent pas mieux, le reproche semble assez fantaisiste. D'autant plus que, rapporte PC INpact, les fondateurs du site n'ont jamais observé le moindre changement de comportement de la part des députés à partir du moment où ce site, qui exploite, rappelons-le, des données publiques et consultables par tous, a été créé...

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Immense chantier à ciel ouvert, la rénovation urbaine poursuit sa route pour changer le cadre de vie des habitants des QPV. D’une certaine manière, elle a ouvert le chemin à la sobriété foncière et énergétique, assure Anne-Claire...

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Les collectivités repensent les usages du cimetière 

Les collectivités repensent les usages du cimetière

Plus d'articles