Nouvelle carte des régions : ce que disent les quotidiens régionaux ce matin

Christine Cathiard

Sujets relatifs :

,
Nouvelle carte des régions : ce que disent les quotidiens régionaux ce matin

G

© Gérald Garitan

La nouvelle carte des régions est arrivée. Et elle laisse quelque peu perplexes les éditorialistes de la presse régionale qui insistent sur certaines "résistances" à sa mise en place. Revue de presse de la presse régionale ce mardi...pas toujours tendre !
"La réduction du nombre des régions fait grincer des dents", relève  David Guévart pour le "Courrier picard". C'est "un redécoupage qui n'a pas fini de susciter les commentaires. Ni les résistances," estime dans le "Midi Libre" Jean-Michel Servant, qui s'attend à "une levée de boucliers", à une "fronde des collectivités impactées par la réforme. "En ouvrant la boîte de Pandore du redécoupage, François Hollande fait des mécontents", constate Michel Urvoy, ("Ouest France"), pour qui "deux pauvres n'ont jamais fait un riche.(...) Les Gardois avec les Toulousains, les Auvergnats avec les Grenoblois. La voici donc la fameuse carte des quatorze "super-régions" façon Hollande. Un redécoupage proposé ce lundi en exclusivité à la presse régionale, qui n'a pas fini de susciter les commentaires. Ni les résistances! Car si une majorité de Français s'accorde sur la réduction du coûteux "mille-feuille", la fronde des collectivités impactées par la réforme -en particulier les départements- a de bonnes chances de faire capoter le projet. Face à une telle levée de boucliers, -et dans un contexte difficile pour le Président- la nouvelle architecture risque donc d'être retoquée, l'an prochain, par l'Assemblée nationale. François Hollande le sait."
Est-il encore raisonnable de chambouler la géographie de la France?
Dans la "Charente Libre", Jean-Louis Hervois se demande : "vu l'état de forme de la courbe de popularité [du Président], est-il encore raisonnable de chambouler la géographie de la France au risque de créer plus d'anxiété dans un pays qui n'en manque pas ? (...) En mettant le doigt dans la réforme territoriale qu'il a livrée hier soir en express, François Hollande risque d'y laisser plus d'un bras. Vu l'état de forme de sa courbe de popularité, est-il encore raisonnable de chambouler la géographie de la France au risque de créer plus d'anxiété dans un pays qui n'en manque pas? Le Président si souvent taxé de manque d'autorité a semble-t-il trouvé dans le mécano territorial le terrain de jeu qui pourrait sauver un quinquennat bien mal embarqué."En tout cas, écrit Christophe Hérigault ("La Nouvelle République du Centre Ouest") : "François Hollande pourrait marquer les esprits si la mesure s'accompagne de réelles et significatives économies. Ce qui reste à démontrer (...) Évidences (Alsace-Lorraine, Bourgogne-Franche-Comté, Haute et Basse-Normandie) mais aussi réalités géographiques, économiques, démographiques ont prévalu à cette ultime mouture. Politiques aussi... si la Bretagne peut oublier son historique périmètre, Ségolène Royal peut, elle, s'enorgueillir d'offrir à son Poitou-Charentes un horizon dégagé au Centre, avec une superficie impressionnante... François Hollande est cette fois en passe de réaliser ce dont beaucoup rêvaient. Pas forcément suffisant pour remonter significativement dans les sondages. Mais de quoi marquer les esprits. Surtout si la mesure s'accompagne de réelles et significatives économies. Ce qui reste à démontrer."Thierry Borsa, dans "Le Parisien/Aujourd'hui en France", se demande plutôt si François Hollande "n'est pas en train de préparer un nouveau "flop", un redécoupage du pays qui ne satisfera personne et qui n'économisera pas un seul euro ?"

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'Octobre 2021

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'Octobre 2021

Funérailles laïques, RIFSEEP, accueil des migrants, management combatif, niveau de la mer, loi Egalim… Retrouvez tous les articles parus dans notre numéro de mars de La Lettre du cadre...

14/10/2021 |
Éditorial - La vraie richesse de nos territoires

Éditorial - La vraie richesse de nos territoires

La chasse aux mégots a commencé

La chasse aux mégots a commencé

La gentille préfète et le grand autoroutier

La gentille préfète et le grand autoroutier

Plus d'articles