abonné

Offense à la probité

Camille Mialot

Sujets relatifs :

, ,
Offense à la probité

corruption

© vege

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

En matière de corruption, on pense souvent aux élus et aux fonctionnaires territoriaux. Mais ils ne sont pas les seuls. Les allers et retours des hauts-fonctionnaires d’État dans les entreprises sont une source majeure de conflits d’intérêts et de corruption.

Désuet il y a 10 ans, le mot probité reprend aujourd’hui tout son sens. À l’heure du scandale des Panama papers qui vient éclairer d’une lumière nouvelle une partie de l’élite politique mondiale, la probité apparaît comme essentielle, car elle est le ciment de la confiance dans la chose publique. C’est du défaut de probité dont se nourrissent évidemment toujours les adversaires de la démocratie, qui se trouve très concernée par le scandale des Panama Papers… Car la transparence est la[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Les sénateurs Hervé Maurey et Stéphane Sautarel ont récemment présenté les conclusions de leur rapport : « Comment remettre la SNCF sur rail ? Modèle économique de la SNCF et du système ferroviaire : il est grand temps...

02/05/2022 |
Éditorial : Nouveau monde, vieilles idées

Éditorial : Nouveau monde, vieilles idées

À lire: faut-il quitter les réseaux sociaux ?

À lire: faut-il quitter les réseaux sociaux ?

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'avril 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'avril 2022

Plus d'articles