Open data : un pas en avant, trois pas en arrière ? (bis)

La Rédaction

Sujets relatifs :

Il ne se passe pas une semaine sans annonce sur l'open data et tout cela devient un peu cacophonique. D'un côté il y a ceux qui avancent, associations ou collectivités, de l'autre, un Etat qui change de position en même temps que tourne le sens du vent. Les Echos nous apprennent cette semaine que certaines données publiques pourraient prochainement devenir payantes ! Un non-sens, explique Cyrille Frank sur Mediaculture, la gratuité des données, permettant à des jeunes entreprises de développer des services innovants constituant un pari sur l'avenir. Et au-delà, l'abandon de la gratuité constituerait un véritable retour en arrière en termes de transparence de l'action publique.

En complément : l'ADBS organise le 6 novembre un 5 à 7 sur le thème de l'Open Data Territorial (sur inscription, réservé aux adhérents).

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles