Optimiser l'intégration des anciens « TOS » en région Midi-Pyrénées

La Rédaction

Sujets relatifs :

La région Midi-Pyrénées met progressivement en place une gestion prévisionnelle des emplois et des compétences pour ses 2320 « agents régionaux des lycées ».

La région Midi-Pyrénées (3200 agents) a engagé une démarche de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences pour les 2320 agents techniques des lycées (anciens « TOS ») désormais dénommés « agents régionaux des lycées » (ARL).

Cette démarche a pris la forme d'une cartographie des métiers, pilotée par les directions des lycées et des ressources humaines, élaborée avec les partenaires sociaux et finalisée par la signature d'un protocole d'accord en juin 2011.

L'adoption d'un référentiel métiers a permis de répertorier 17 fiches métiers qui couvrent les diverses compétences transférées : accueil, entretien des espaces verts, restauration ...

Les missions courantes (entretien, gestion technique quotidienne ...) sont prises en charge par les ARL de chaque établissement mais la maintenance préventive, les urgences techniques et les prestations spécifiques seront mutualisées auprès d'équipes territorialisées régionales spécialisées.

Une première expérimentation est menée à Tarbes durant l'année scolaire 2011 - 2012, avant son extension à l'ensemble de la région l'année suivante.

Le nombre des contrats aidés (225) a été divisé de moitié en 2011 pour réduire la précarité et tous les bénéficiaires d'un tel contrat seront progressivement intégrés. Afin d'offrir notamment une perspective de carrière aux ARL, ceux-ci bénéficient d'un poste d'encadrement en catégorie B dans chaque équipe territorialisée. Les responsables techniques ou du service de restauration de chaque établissement perçoivent également une bonification indiciaire « responsable ouvrier ».

La mise ne place progressive du dispositif permet d'assurer une meilleure couverture territoriale et une expertise renforcée.

Contact :
www.midipyrenees.fr
Direction des ressources humaines - Tél. 05 61 39 60 26.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Immense chantier à ciel ouvert, la rénovation urbaine poursuit sa route pour changer le cadre de vie des habitants des QPV. D’une certaine manière, elle a ouvert le chemin à la sobriété foncière et énergétique, assure Anne-Claire...

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Les collectivités repensent les usages du cimetière 

Les collectivités repensent les usages du cimetière

Plus d'articles