Oups !

La Rédaction

Sujets relatifs :

Jeudi dernier, le site de la mairie d'Aix-en-Provence a accueilli sur sa home page le logo du  Front National pendant près de deux heures.

C'est « une erreur humaine » a immédiatement assuré la direction de la communication.

« Notre webmestre est en vacances et les employés de la DSI ont cru bien faire en choisissant  cette photo sur un moteur de recherche pour illustrer la page législatives » a rapporté La Provence. « Dès que nous nous en sommes rendu compte, nous avons évidemment demandé de la retirer immédiatement. Nous venons d'ordonner une enquête administrative qui amènera à des sanctions ».

Cette affaire pose incontestablement la question du pilotage des sites internet.

Quelles sont les personnes habilitées à l'alimenter en simples informations ?

Quels agents peuvent en modifier la page d'accueil ou la structure ?

Dans la plupart des collectivités on note un certain flou... qui peut conduire à des situations de crises comme à Aix.

En l'absence du webmestre, (qui est généralement un agent de la direction de la communication)  c'est,  dans la quasi-totalité des cas, la Direction Informatique qui possède les clés du système. En cas de vacances, de week-end ou d'urgence ce sont donc des techniciens chevronnés, mais connaissant mal les enjeux politiques de la communication, qui ont la délicate tâche d'adresser des messages (qui ne s'effacent jamais vraiment...) au nom de la collectivité.

Il y a là un vrai maillon faible à prendre en considération.

Le plus simple, c'est de donner à plusieurs agents de la dircom (dont le chargé de communication lui-même) la formation adéquate pour manager le site.

Le cabinet du maire peut aussi être mis à contribution.

Reste, comme toujours, à tester les situations de crise potentielle... et s'assurer qu'il y a bien une personne qualifiée disponible pour prendre le relais.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Les décrets ZAN mettent le feu à la plaine

Les décrets ZAN mettent le feu à la plaine

Si la facture énergétique arrive largement en tête des gros tracas ressentis par les élus en cette rentrée, le zéro artificialisation nette « zlatane » aussi leur moral. La sacro-sainte maîtrise des sols se dérobe sous leurs...

La « Liberté fondamentale » de « vivre dans un environnement respectueux de la santé » : un vieux principe qu’il faudra bien appliquer

La « Liberté fondamentale » de « vivre dans un environnement respectueux de la santé » : un vieux principe qu’il faudra bien appliquer

Olivier Schneider : « l’annonce majeure, c'est le lancement du comité interministériel vélo »

Olivier Schneider : « l’annonce majeure, c'est le lancement du comité interministériel vélo »

Ronan Dantec : "Tout acte d’aménagement et de construction doit être conditionné par le futur du climat"

Ronan Dantec : "Tout acte d’aménagement et de construction doit être conditionné par le futur du climat"

Plus d'articles