Paris Habitat : après le scandale, l'audit

La Rédaction

Sujets relatifs :

Mis en demeure publiquement par la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) - une première - pour avoir fiché les données personnelles (maladies, problèmes familiaux...) de certains de ses locataires, le bailleur social Paris Habitat a annoncé avoir mandaté un audit externe. Ses conclusions, prévues pour la mi-mars, seront présentées avec les mesures définitives élaborées en partenariat avec la Cnil.
Jean-Yves Mano, adjoint au maire (PS) chargé du logement et président de Paris Habitat, a également présenté « les mesures conservatoires » prises par le bailleur HLM. Les commentaires et les blocs-notes incriminés ont été détruits et toute nouvelle saisie interdite. De même, les données personnelles des locataires ne sont désormais plus accessibles aux gardiens d'immeubles.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Les missions du référent laïcité ont été précisées

Les missions du référent laïcité ont été précisées

Créé par la loi Séparatisme du 24 août 2021, un référent laïcité doit être présent dans chaque collectivité territoriale. Ses missions ont été précisées par décret du 23 décembre.La loi confortant le respect des principes de...

18/01/2022 | Ressources humaines
Osez la parité !

Osez la parité !

L'oeil de la DGS : "Ma pire erreur de manager"

L'oeil de la DGS : "Ma pire erreur de manager"

Les marches publics s’invitent dans la campagne présidentielle (chronique des marchés publics n°10)

Les marches publics s’invitent dans la campagne présidentielle (chronique des marchés publics n°10)

Plus d'articles