Paris Habitat : après le scandale, l'audit

La Rédaction

Sujets relatifs :

Mis en demeure publiquement par la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) - une première - pour avoir fiché les données personnelles (maladies, problèmes familiaux...) de certains de ses locataires, le bailleur social Paris Habitat a annoncé avoir mandaté un audit externe. Ses conclusions, prévues pour la mi-mars, seront présentées avec les mesures définitives élaborées en partenariat avec la Cnil.
Jean-Yves Mano, adjoint au maire (PS) chargé du logement et président de Paris Habitat, a également présenté « les mesures conservatoires » prises par le bailleur HLM. Les commentaires et les blocs-notes incriminés ont été détruits et toute nouvelle saisie interdite. De même, les données personnelles des locataires ne sont désormais plus accessibles aux gardiens d'immeubles.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles