Paris : les cumulards au piquet...

La Rédaction

Sujets relatifs :

Les conseillers de Paris cumulards ne pourront plus reverser leurs indemnités trop perçues. Le Conseil de Paris met fin à cette pratique jugée clientéliste, inégalitaire et injustifiable. Les indemnités d'élus étant plafonnées à 8 300 euros (une fois et demie le montant des indemnités parlementaires), ceux qui cumulaient plusieurs fonctions dépassaient ce plafond. L'écrêtement leur permettait de reverser ces sommes, qu'ils ne pouvaient pas toucher eux-mêmes, aux élus de leur choix. Des sommes allant de quelques euros à plusieurs centaines selon les pratiques. Dix-sept conseillers de Paris sont concernés par cette mesure, pour une somme totale de plus de 450 000 euros brut par an. Désormais, cet argent sera réintégré au budget de la Ville. "C'est le moins que l'on puisse faire en temps de crise », soutient de son côté Jean-François Lamour, chef de file UMP au Conseil de Paris, qui attaquera cette délibération au tribunal administratif.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Richard Lioger : "Il faudrait créer un Pinel étudiant"

Interview

Richard Lioger : "Il faudrait créer un Pinel étudiant"

Le député Richard Lioger (LReM), avec David Corceiro (MoDem), a récemment remis un rapport d’information pointant l’insuffisance de l’offre de logements pour les étudiants et plus généralement pour les jeunes. Ce rapport, « Le...

21/01/2022 | JeunesseActus
Les missions du référent laïcité ont été précisées

Les missions du référent laïcité ont été précisées

Osez la parité !

Osez la parité !

L'oeil de la DGS : "Ma pire erreur de manager"

L'oeil de la DGS : "Ma pire erreur de manager"

Plus d'articles