Paris suspend les projets d'implantation d'antennes-relais

La Rédaction

Sujets relatifs :

La mairie a annoncé cette mesure, qui prend effet « immédiatement », et concerne toutes les nouvelles implantations sur les toits et bâtiment de la capitale. Cette décision intervient après la rupture, de la charte parisienne de téléphonie mobile, que la ville a expliqué par des « exigences inacceptables » des opérateurs. Les opérateurs et la mairie négociaient depuis plusieurs mois cette nouvelle « charte de bonne conduite » ; la ville avait fait des propositions pour encadrer le développement des antennes relais. Les opérateurs souhaitaient pour leur part revenir sur leurs engagements pris antérieurement, en augmentant le seuil d'exposition aux ondes électromagnétiques de 2 volts par mètre à 10, voire 15 V/m en moyenne sur 24 heures.
Un élu de la municipalité a expliqué que la ville allait travailler sur une « charte unilatérale (...) fixant ses conditions pour que ses opérateurs puissent utiliser nos toits, s'ils se régulent avec la ville ».
Source : Le Parisien / La Quotidienne

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

35  heures (voire moins), la lutte continue

35  heures (voire moins), la lutte continue

Plus que quelques mois pour apliquer les 1607 heurs effectives. L'État affiche sa fermeté, les collectivités cherchent des solutions… ou des échappatoires.Avec une date butoir fixée au 1er janvier prochain pour le « retour »...

22/10/2021 | Statut
Accès à la culture  : une idée belge

Accès à la culture  : une idée belge

Finances locales : le cœur des pleureuses donne de la voix

Finances locales : le cœur des pleureuses donne de la voix

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'Octobre 2021

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'Octobre 2021

Plus d'articles