abonné

Parrainage : un dispositif sous tension

Pierre-Stéphane Rey

Sujets relatifs :

,
Parrainage : un dispositif sous tension

Le dispositif de parrainage pour la présidentielle n’échappe pas aux critiques et à la remise en cause, lors de chacune de ces applications.

© kotoyamagami - stock.adobe.com

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

À l’aube du scrutin présidentiel ressurgissent les débats sur la pertinence du système des parrainages nécessaires pour pouvoir candidater à l’élection présidentielle. Alors que les candidats à la candidature battent la campagne à la recherche des promesses de parrainage et que beaucoup d’entre eux s’estiment à la peine, un rappel des règles s’impose, et ce d’autant plus que des modifications sont intervenues en 2016 et en 2021.

Le dispositif de parrainage, en vigueur depuis la mise en œuvre de l’élection du président de la République au suffrage universel direct et institué par la loi du 6 novembre 1962, conditionne de manière déterminante la capacité d’un candidat à se présenter à l’élection présidentielle.

Ce système des parrainages qui comporte[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Sonia de La Provôté : « Il faut inscrire Action cœur de ville dans la durée »

Sonia de La Provôté : « Il faut inscrire Action cœur de ville dans la durée »

Sénatrice centriste du Calvados, Sonia de La Provôté a corédigé un rapport d’étape, présenté au début de l’été, sur la revitalisation des centres-villes et des centres-bourgs. Ce rapport propose un état des lieux nuancé des...

25/08/2022 | Aménagement
Éditorial : il n'y a pas d’écologie punitive

Éditorial : il n'y a pas d’écologie punitive

L'art de faire annuler son scrutrin

L'art de faire annuler son scrutrin

Françoise Gatel : "en démocratie, rien n’est définitivement acquis "

Françoise Gatel : "en démocratie, rien n’est définitivement acquis "

Plus d'articles