abonné

Pas de rentrée des classes joyeuse pour les finances locales

Stéphane Lenoël

Sujets relatifs :

,
Pas de rentrée des classes joyeuse pour les finances locales

sisyphe

© Photocreo Bednarek

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

Ça faisait longtemps que les collectivités locales n'avaient pas entamé une rentrée scolaire avec une telle morosité. Entre les effets incertains de la loi NOTRe, les changements attendus en matière de compétences et les sombres perspectives financières, on a du mal à trouver des motifs de se réjouir.

Septembre et sa rentrée des classes… Rarement les territoriaux et les élus auront autant traîné les pieds pour retourner dans le grand bain de l’action post-estivale. Avouons-le, le programme 2015-2016 n’est pas très folichon, il est même désespérant par certains aspects : avec le projet de loi NOTRe probablement adopté, les uns et les autres connaîtront la classe dans laquelle ils seront affectés, les spécialités imposées, etc. Si les classes[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

On sait ce qu’il faut faire pour engager la transition climatique. On sait moins comment payer l’effort colossal qui est devant nous. Un des enjeux majeurs, sera notre capacité à réformer en profondeur notre appareil fiscal. Ça...

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Tourisme = prime time + CSP+

Tourisme = prime time + CSP+

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

Plus d'articles