Pauvres : payez plus

La Rédaction

Sujets relatifs :

Evidemment, plus on est modeste, plus les dépenses fixes pèsent lourd. Libération, qui rend compte d'une étude de l'Insee nous indique ainsi qu'entre 2005 et 2010, les dépenses des ménages pour le logement, avant déduction des aides éventuelles, ont augmenté de 17%. Un locataire du parc privé sur cinq dépense plus de 40% de ses revenus pour se loger. De 1996 à 2010, l'augmentation la plus sensible de ce taux d'effort concerne les ménages les plus modestes (+2,8 points entre 1996 et 2006 et +0,6 point entre 2008 et 2010) et les locataires du secteur privé (+3,1 points de 1996 à 2006 et +1,0 point de 2008 à 2010), selon l'Institut national de la statistique et des études économiques.
Lire l'article

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Osez la parité !

Osez la parité !

L’association « Dirigeantes & territoires » est une association qui veut promouvoir la sororité et faire avancer concrètement l’égalité entre les femmes et les hommes au sein des collectivités territoriales. Elle organise les 10...

L'oeil de la DGS : "Ma pire erreur de manager"

L'oeil de la DGS : "Ma pire erreur de manager"

Les marches publics s’invitent dans la campagne présidentielle (chronique des marchés publics n°10)

Les marches publics s’invitent dans la campagne présidentielle (chronique des marchés publics n°10)

Développement local, le trou noir de la PAC

Développement local, le trou noir de la PAC

Plus d'articles