Péréquation interco : le désaccord des « grandes »

La Rédaction

Sujets relatifs :

L'Association des maires de grandes villes de France (AMGVF) et l'Association des communautés de France (Acuf) fustigent dans un communiqué commun les conclusions de la mission des députés Marc Laffineur et Jean-Pierre Balligand sur la péréquation intercommunale (cf. La Matinale 23/06). Selon elles, l'absence totale de strates démographiques dans la définition des prélèvements au profit du futur fonds national de péréquation va « à rebours de la péréquation horizontale opérer au niveau intercommunal » et conduiraient à « faire porter l'effort financier principalement sur les collectivités les plus peuplées, en premier lieu, les grandes intercommunalités, là où la solidarité vis-à-vis des quartiers en difficulté a su le mieux s'exprimer ». « En ponctionnant les grands territoires urbains, c'est en réalité les communes les plus pauvres que l'on vise et, en particulier, les huit millions d'habitants qui y résident », en déduisent l'AMGVF et l'ACUF.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'Octobre 2021

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'Octobre 2021

Funérailles laïques, RIFSEEP, accueil des migrants, management combatif, niveau de la mer, loi Egalim… Retrouvez tous les articles parus dans notre numéro de mars de La Lettre du cadre...

14/10/2021 |
Éditorial - La vraie richesse de nos territoires

Éditorial - La vraie richesse de nos territoires

La chasse aux mégots a commencé

La chasse aux mégots a commencé

La gentille préfète et le grand autoroutier

La gentille préfète et le grand autoroutier

Plus d'articles