Périmètre des ministres : des précisions

La Rédaction

Sujets relatifs :

Les décrets d'attributions des différents ministres ont été publiés le vendredi 25 mai au Journal Officiel.

Le ministre de l'Intérieur  pourra suivre le nouvel acte de la décentralisation annoncé par le Gouvernement. "En lien avec le ministre de la réforme de l'Etat, de la décentralisation et de la fonction publique, et sans préjudice de ses attributions, il prépare et met en oeuvre la politique du Gouvernement à l'égard des collectivités territoriales".
"Il est, en outre, chargé de coordonner les actions de prévention de la délinquance et de lutte contre les trafics de stupéfiants.
En outre, il "a autorité, conjointement avec le ministre de la réforme de l'Etat, de la décentralisation et de la fonction publique, sur la direction générale des collectivités locales".

Le décret relatif aux attributions de Marylise Lebranchu, ministre de la réforme de l'Etat,n de la décentralisation et de la fonction publique, précise "qu'en matière de réforme de l'Etat, le ministre de la réforme de l'Etat, de la décentralisation et de la fonction publique prépare et met en oeuvre les mesures tendant à répondre aux besoins des usagers des services publics, à améliorer l'efficacité de ces derniers, à déconcentrer les responsabilités, à moderniser la gestion publique et à développer le dialogue social au sein des administrations."
De même, la ministre "anime et coordonne le travail du Gouvernement en matière d'évaluation des politiques publiques". Elle a autorité sur la direction générale de la modernisation de l'Etat.
Pour l'exercice de ses attributions en matière de fonction publique, conjointement avec le Premier ministre, elle a «autorité sur la direction générale de l'administration et de la fonction publique».

Quant au ministre de l'égalité des teritoires et du logement, elle "prépare et met en oeuvre la politique du Gouvernement en matière de développement équilibré du territoire. Elle assure la cohésion économique et sociale de la région capitale et des autres territoires, à laquelle concourent les grandes infrastructures et les services publics". Elle se doit de d'être vigilante à "la réduction des inégalités territoriales, notamment en matière de logement et est responsable de la politique de lutte contre les inégalités entre quartiers des zones urbaines".
Elle a autorité sur le secrétariat général du comité interministériel des villes et dispose notamment de "la délégation interministérielle à l'aménagement du territoire et à l'attractivité régionale, du délégué à l'information et à l'orientation, du délégué interministériel pour l'hébergement et l'accès au logement des personnes sans abri ou mal logées, du secrétaire général du comité interministériel de prévention de la délinquance et de la mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie"

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles