Peut on abandonner à la commune une concession funéraire ?

La Rédaction

Sujets relatifs :

Le fondateur d'une concession peut proposer à la commune concédante de reprendre la concession contre le remboursement de la redevance. Cette opération n'est possible que si la concession n'a pas été utilisé ou que des exhumations y ont été pratiquées car la commune ne peut redonner à concession que des terrains vierges de tout corps (CE 30 mai 1962, Cordier : Rec. CE, p. 358). Si la concession a plusieurs titulaires on devra recueillir l'accord de tous. L'opération de rétrocession n'est régulière que si elle n'est pas une cession gratuite ou onéreuse, il faut que cela soit  la résolution d'un contrat. La commune n'est pas obligée de l'accepter et dans tous les cas dicte ses conditions.

Il sera par contre impossible pour des coindivisaires (héritiers) de renoncer collectivement à la concession, ce droit n'est ouvert qu'au fondateur et disparaît avec lui (Rép. min. n° 57159, JOAN Q 12 juillet 2005 p. 6909). Par contre les héritiers pourront renoncer au profit d'un seul (Cass. 1ière civ. 17 mai 1993 : Bull. civ. I, n° 183 p. 125).

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles