Peut-on ne pas accrocher en mairie le portrait présidentiel ?

La Rédaction

Sujets relatifs :

Dans la droite ligne des portraits officiels des rois de France, dès le 15 juin, les mairies, préfectures et autres établissements d'Etat pourront acheter le portrait du nouveau président auprès de la Documentation française et en orner leurs salles de prestiges. Au même titre que les autres symboles de la République française(drapeau, Marseillaise, Marianne, devise républicaine « Liberté, égalité, fraternité », Sceau, Coq, Faisceau de licteur et 14 juillet), le portrait du Président de la République joui de tous les égards
Dans les premiers jours suivants l'élection présidentielle, le nouvel élu se plie à la tradition et pose pour l'histoire à l'Elysée. Photographié par le célèbre cinéaste Raymond Depardon, François Hollande a choisi, comme son illustre prédécesseur corrézien Jacques Chirac, de poser en extérieur dans les jardins du palais.
Allant bien au-delà de toute considération partisane, fruit d'un usage et d'une tradition républicaine en hommage à la fonction suprême exercée par le chef de l'Etat, il n'existe cependant aucun texte législatif ou réglementaire ni règle coutumière reconnue par la jurisprudence obligeant les maires à placer le portrait du Président de la République dans la salle commune. De ce fait, dans les très rares cas ou la pratique n'est pas respectée, elle n'est pas assortie de sanction. Les mariages célébrés devant le portrait d'un autre président ne seraient pas entachés de nullités. Aussi, devant ce vide, de nombreuses questions écrites sont fréquemment posées en ce sens au ministre de l'Intérieur.
Les préfets, chargés de la diffusion du portrait du Président de la République, ne manquent pas de rappeler aux maires cette tradition inaugurée par le premier président de la IIIème République, Adolphe Thiers et étendue par le huitième président, Emile Loubet, aux vaisseaux de la Marine nationale.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Ronan Dantec : "Tout acte d’aménagement et de construction doit être conditionné par le futur du climat"

Ronan Dantec : "Tout acte d’aménagement et de construction doit être conditionné par le futur du climat"

À l’heure de l’éco-anxiété, Ronan Dantec, sénateur (EELV), fait entendre une musique différente. Auteur d’un rapport sénatorial en 2019 sur le sujet (1), président du Comité national d’orientation de l’Office national sur...

21/09/2022 | Espace public
Avec Hélène Guillet, le syndicat des DG prend une nouvelle direction

Avec Hélène Guillet, le syndicat des DG prend une nouvelle direction

"Les collectivités doivent porter une attention particulière aux travailleurs mobiles dans leur politique d’aménagement et de mobilité"

"Les collectivités doivent porter une attention particulière aux travailleurs mobiles dans leur politique d’aménagement et de mobilité"

La politique de la ville, une priorité, vraiment ?

La politique de la ville, une priorité, vraiment ?

Plus d'articles