PLU lucratif

La Rédaction

Sujets relatifs :

L'ancien maire de Larmor-Baden (Morbihan), Bernard Le Boru, a été condamné pour prise illégale d'intérêt par le tribunal de Vannes. Il devra payer une amende de 5000 euros. Cet élu avait fait approuver, en 2007, un PLU classant comme constructible trois parcelles d'espaces boisés, propriétés de membres de sa famille. Sans contester la réalité des plus-values potentielles (estimées à plus de 3M d'euros) il justifiait ce classement par le petit nombre de secteurs urbanisables : la commune ne compte que 360 hectares et elle est largement soumise à la loi littoral (elle compte 8km de côtes). Concernant sa participation au vote (le PLU a été adopté par sept voix pour, cinq contre et deux abstentions), alors qu'il avait « intérêt » à la décision, il affirmait : « si je ne le faisais pas, je ne pouvais plus être maire. Le vote d'un PLU faisait partie de mes engagements de campagne électorale ».

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Un nouveau modèle français : passer du tout-État a l’hybride

Un nouveau modèle français : passer du tout-État a l’hybride

Dans son livre « Le nouveau modèle français » paru fin 2021, le haut fonctionnaire et essayiste David Djaiz, auteur remarqué de Slow démocratie en 2019, dessine les contours de ce que pourrait être un futur projet pour le pays,...

06/12/2022 |
Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Plus d'articles