Plus de 400 communes délivreraient une eau non conforme

La Rédaction

Sujets relatifs :

Le journal « 60 millions » et la fondation France Libertés publient une carte des dérogations aux normes de qualité de l'eau potable, établie à partir des données fournies par la Direction Générale de la Santé (à télécharger sur : www.france-libertes.org/La-carte-des-derogations-aux#.UPkZh_Jfi1K). Plus d'un millier de dérogations, réparties sur 419 communes, étaient recensées à l'automne 2012. Accordées pour trois ans par les préfets et parfois renouvelées jusqu'à deux fois, elles permettent aux collectivités de délivrer une eau non conforme, dépassant les seuils limites en nitrates, arsenic, atrazine, glyphosate ou autres polluants, indiquent les auteurs de ces travaux. Une cinquantaine de départements n'ont aucune dérogation. Au contraire, la Seine-et-Marne concentre à elle seule près d'un tiers des mesures. Derrière elle, le Val d'Oise et l'Orne disposent d'entre 5 et 30 dérogations.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

On sait ce qu’il faut faire pour engager la transition climatique. On sait moins comment payer l’effort colossal qui est devant nous. Un des enjeux majeurs, sera notre capacité à réformer en profondeur notre appareil fiscal. Ça...

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Tourisme = prime time + CSP+

Tourisme = prime time + CSP+

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

Plus d'articles