Plus de TS chez les minorités sexuelles

La Rédaction

Sujets relatifs :

D'après le Bulletin épidémiologique hebdomadaire consacré au suicide en France, il y a davantage de tentatives de suicide au sein des populations homosexuelle et bisexuelle qu'en population générale. Principaux facteurs de risque ? L'homophobie, la discrimination et la stigmatisation, dont sont souvent victimes ces publics. Ainsi, les hommes homosexuels ou bisexuels présentent deux à sept fois plus de risque suicidaire que les hétérosexuels. Par ailleurs, les tentatives de suicide au cours de la vie concernent respectivement 10,8% et 10,2% des femmes homosexuelles et bisexuelles, contre 4,9% des hétérosexuelles. Ces chiffres sont de 12,5% pour les homosexuels et de 10,1% pour les bisexuels, contre 2,8% pour les hétérosexuels.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Immense chantier à ciel ouvert, la rénovation urbaine poursuit sa route pour changer le cadre de vie des habitants des QPV. D’une certaine manière, elle a ouvert le chemin à la sobriété foncière et énergétique, assure Anne-Claire...

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Les collectivités repensent les usages du cimetière 

Les collectivités repensent les usages du cimetière

Plus d'articles