Politique de la ville : "ne pas abandonner trop brutalement ces territoires"

La Rédaction

Sujets relatifs :

Les maires des grandes villes approuvent "les principes de la réforme" de la politique de la Ville concentrant davantage les crédits sur les quartiers réellement les plus en difficulté, mais demandent de "ne pas abandonner trop brutalement ces territoires".

Une délégation de l'Association des maires de grandes villes de France (AMGVF), emmenée par son président Michel Destot, député-maire de Grenoble, a rencontré mardi le ministre délégué à la Ville François Lamy.

Selon un communiqué de ces élus, "globalement, l'AMGVF soutient les propositions du ministère qui convergent vers une meilleure coordination des enjeux sociaux et urbains".

Entre autres, "elle accueille favorablement le principe du contrat unique" pour traiter l'ensemble des problèmes concernant les quartiers dits sensibles (emploi, famille, justice, santé, etc.).

L'association "a pris acte de l'engagement du ministère de concentrer les moyens sur un nombre redéfini et restreint de territoires". Seuls 500 à 1.000 quartiers devraient rester bénéficiaires des crédits de la politique de la Ville, contre 2.500 actuellement, selon François Lamy, afin d'éviter le saupoudrage des quelque 500 millions d'euros du budget de la Ville.

Toutefois, les maires des grandes villes "demandent des précisions sur les dispositions que le gouvernement entend mettre en oeuvre pour ne pas abandonner trop brutalement ces territoires".

tma/mad/bg

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Osez la parité !

Osez la parité !

L’association « Dirigeantes & territoires » est une association qui veut promouvoir la sororité et faire avancer concrètement l’égalité entre les femmes et les hommes au sein des collectivités territoriales. Elle organise les 10...

L'oeil de la DGS : "Ma pire erreur de manager"

L'oeil de la DGS : "Ma pire erreur de manager"

Les marches publics s’invitent dans la campagne présidentielle (chronique des marchés publics n°10)

Les marches publics s’invitent dans la campagne présidentielle (chronique des marchés publics n°10)

Développement local, le trou noir de la PAC

Développement local, le trou noir de la PAC

Plus d'articles