Politique de la ville : une priorité pour l'AMGVF

La Rédaction

Sujets relatifs :

Michel DESTOT, député-maire de Grenoble et Président de l'Association des maires de grandes villes de France (AMGVF) s'est exprimé vendredi matin,...

... en présence de François LAMY, Ministre délégué à la Ville et de nombreux élus, responsables de réseaux associatifs et représentants de l'Etat, lors de la séance plénière de mi-parcours sur la réforme de la géographie prioritaire de la politique de la ville, organisée au Ministère des Affaires sociales et de la Santé, à Paris.

L'occasion pour les Maires de grandes villes de rappeler que la politique de la ville devait constituer une priorité politique de premier rang pour le gouvernement, avec les moyens humains et financiers nécessaires. Michel DESTOT a défendu l'importance d'une plus grande territorialisation des politiques de cohésion sociale et urbaine, dans la perspective des futurs contrats de projet Etat/Territoires et des conférences des exécutifs qui les accompagneront, en veillant à y associer le monde de l'entreprise (chambres consulaires, chambres des métiers, etc).

Refusant les lois « universelles » et sollicitant plus de souplesse dans la gouvernance nationale et locale de la politique de la ville, le Président de l'AMGVF a insisté sur le soutien à la dynamique des territoires et a donné rendez-vous aux participants le mercredi 5 décembre, à l'Assemblée nationale, à partir de 8h30. Les associations urbaines (AMGVF, ACUF et Ville et Banlieue) organiseront ce jour une conférence de presse, pour adresser un message d'ambition et d'audace, au service d'une politique de la ville davantage soutenue et portée dans la hiérarchie des priorités nationales, dans un contexte de crise sociale aiguë que le dernier rapport de l'Observatoire national des zones urbaines sensibles (ONZUS) est venu rappeler.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles