Polluants dans l'air : la lutte des classes

La Rédaction

Sujets relatifs :

Une étude menée par des chercheurs de l'Inserm dans 108 écoles élémentaires françaises relève en effet que 30% des enfants sont exposé à l'école à des niveaux de polluants atmosphériques supérieurs aux niveaux recommandés par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et l'Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire). L'étude, publiée dans la revue Thorax, montre en particulier que des taux élevés de formaldéhyde augmentent le risque de rhinites, notamment de rhino-conjonctivites. Des taux importants de particules fines, de formaldéhyde et d'acroléine sont associés à une augmentation de l'asthme dans les classes. Ces résultats font partie de l'étude internationale ISAAC (Study of Asthma and Allergies in Childhood International) dont l'objectif est de mieux connaître la prévalence de l'asthme et des allergies chez les enfants et de déterminer plus précisément les facteurs de risque.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Qu'ont voté les territoriaux à la dernière présidentielle ?

Infographie

Qu'ont voté les territoriaux à la dernière présidentielle ?

Un an et demi déjà. Alors que les territoriaux étaient traditionnellement plutôt modérés, on les a découvert davantage attirés par les extrêmes. Détails en images et en chiffres de tendances...

27/01/2023 |
En Paca, l’État fait confiance à la région pour la planification écologique

En Paca, l’État fait confiance à la région pour la planification écologique

Catherine Belrhiti : « L’eau doit devenir un sujet politique »

Catherine Belrhiti : « L’eau doit devenir un sujet politique »

Logement : quand la question secondaire devient primaire  !

Logement : quand la question secondaire devient primaire  !

Plus d'articles