Pollution de l'air : un tiers des écoles sont exposées

La Rédaction

Sujets relatifs :

L'INSERM (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale) a mené une étude sur la pollution de l'air auprès de 401 classes de 108 écoles primaires dans 6 villes françaises : Bordeaux, Clermont-Ferrand, Créteil, Marseille, Reims et Strasbourg. Celle-ci vient d'être publiée dans une revue internationale Thorax.

On estime qu'environ un tiers des élèves du primaire sont exposés à des seuils de pollution supérieurs à ceux recommandés par l'OMS et l'ANSES. Mais le travail mené par l'INSERM a permis de mener une enquête approfondie avec bilan respiratoire.
Près de 10 000 enfants ont été examinés avec un résultat significatif : 13 % de ces enfants montrent des signes d'allergie et 32 % des signes de réactions allergiques aux tests cutanés. Pour ces derniers, un bon nombre risque de devenir allergiques.

Au-delà des composés organiques volatiles que l'on peut retrouver dans les colles, plastiques, vernis ou peintures ? une part de ces polluants retrouvés à l'intérieur des classes sont des particules fines et de l'oxyde d'azote, deux polluants issus du trafic routier.

Pour limiter (éviter) cette situation, le seul moyen efficace est une ventilation adaptée aux volumes et en bon état de fonctionnement (ce qui n'est pas toujours le cas !).
En ce domaine de pollution de l'air, il faut rappeler l'obligation du décret du 4 décembre 2011 qui rend obligatoire cette surveillance dans tous les établissements scolaires... mais en janvier 2018 !!!

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Les décrets ZAN mettent le feu à la plaine

Les décrets ZAN mettent le feu à la plaine

Si la facture énergétique arrive largement en tête des gros tracas ressentis par les élus en cette rentrée, le zéro artificialisation nette « zlatane » aussi leur moral. La sacro-sainte maîtrise des sols se dérobe sous leurs...

La « Liberté fondamentale » de « vivre dans un environnement respectueux de la santé » : un vieux principe qu’il faudra bien appliquer

La « Liberté fondamentale » de « vivre dans un environnement respectueux de la santé » : un vieux principe qu’il faudra bien appliquer

Olivier Schneider : « l’annonce majeure, c'est le lancement du comité interministériel vélo »

Olivier Schneider : « l’annonce majeure, c'est le lancement du comité interministériel vélo »

Ronan Dantec : "Tout acte d’aménagement et de construction doit être conditionné par le futur du climat"

Ronan Dantec : "Tout acte d’aménagement et de construction doit être conditionné par le futur du climat"

Plus d'articles