Pour Gaudin (UMP), le gouvernement manque de rythme (scolaire)

La Rédaction

Sujets relatifs :

Le patron des séna­teurs UMP, Jean-Claude Gaudin, a accusé la semaine dernière le gouvernement de céder à « la cacophonie et à l'improvisation » sur le dossier sensible des rythmes scolaires.

"On assiste à une véri­table course pour­suite entre M. Peillon, qui veut tout tout de suite, sans concer­ta­tion, et M. Ayrault, qui semble dépassé par son ministre", déclare le sénateur-maire de Marseille dans un communiqué.

Evoquant un "feuille­ton bur­lesque", M. Gaudin se demande "quelle est la ligne du gou­ver­ne­ment". "Jeudi (Ndlr, 15 juin), M. Peillon fait une annonce immé­dia­te­ment démen­tie par le Premier ministre. Ce fut déjà le cas au mois de mai avec le retour annoncé à la semaine de cinq jours", dit-il. A la tête d'une grande ville, le maire trouve "tout cela (...) très dom­ma­geable et [ce qui] plonge les parents d'élèves et les ensei­gnants dans le doute et la per­plexité".

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles