Sondage

Pour ou contre un concours spécial « égalité des chances » ?

Nicolas Braemer

Sujets relatifs :

,

C’est une des propositions du « rapport Thiriez », chargé de trouver une autre organisation du recrutement pour les cadres A+ après la suppression de l’ENA. La « Mission Haute Fonction Publique » propose donc la création d’une vingtaine de classes préparatoires « égalité des chances (CPE) », une au moins par région, auxquelles auraient accès des élèves « sélectionnés sur des critères sociaux combinés au mérite académique » qui bénéficieraient d’un accompagnement social durant leur préparation aux concours. Ces élèves pourraient donc passer un concours spécial, la voie « égalité des chances », pour l’accès aux différentes écoles du service public, mais dans la limite de 10 à 15 % de l’effectif des promotions. Cette proposition remet-elle en cause l’universalité du concours ? Les effectifs concernés sont-ils au contraire suffisants ? Faut-il être plus ambitieux ? A vous de voter… et de commenter !

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Tendances RH des collectivités 2022 : difficultés de recrutement et manque d’attractivité

Tendances RH des collectivités 2022 : difficultés de recrutement et manque d’attractivité

Selon la dernière édition du baromètre HoRHizons, les besoins de recrutement des collectivités de faiblissent pas. Mais il est toujours aussi difficile d'attirer de nouveaux candidats.La septième édition du baromètre HoRHizons a...

04/10/2022 |
Décret formation : l’évolution professionnelle au cœur de la vie de l’agent public

Décret formation : l’évolution professionnelle au cœur de la vie de l’agent public

Risque pénal  : des mise en causes, peu de condamnés chez les territoriaux

Infographie

Risque pénal : des mise en causes, peu de condamnés chez les territoriaux

Suspension des agents non-vaccinés : le cadre légal précisé par le Conseil d’État

Suspension des agents non-vaccinés : le cadre légal précisé par le Conseil d’État

Plus d'articles